Lost In Hell

Inspiré du film I Am Legend
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et des profondeurs impies, il surgit... [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Et des profondeurs impies, il surgit... [libre]   Mar 24 Juin - 13:53

Des griffes de bois cédèrent et libérèrent un nouveau démon. Oui...des chaleurs étouffantes du bois un corps débile sortit et commença sa lente décente. Scènes surréaliste d'un homme seul traversant cette si longue pente, à l'annonce de la chute du soleil. Les derniers cheveux d'anges éclairaient le paysage…
Le condamnée avançait d'un pas plus que lourd et peu adroit. Nombreuses furent les fois où un pas se rata et entraîna une chute. Plusieurs minutes après...il se relevait et recommençait ce même cycle. Et tout du long, il gesticulait ses bras et ruminait...Difficile à dire, peut de son en provenait.


- "...Oh oui...oui je l'ai entant déjà. Tu as perdu ! T'as perdue le cross, Shaun!! Ah ah ah... Je sais, je sais. Demandez à Smith pour traverser le terrain avec dix gaillards au train et marquer un touchdown !...".

La pente se calmait. La marche était plus simple et agréable même pour celui qui empruntait ce chemin...Puis au loin, il vit...Une pomme. Une grande et laide pomme à l'odeur désagréable au possible. Grouillant de vers, certainement.
Et pourtant, il s'approchait de cette nouvelle Gomorrhe...avec l'espoir de trouver de l'aide ou tous autres bons sentiments.


-"...quoi donc! la cité fidèle est devenue une prostituée! elle était remplie d'équité, la justice y habitait...et maintenant il y a des assassins!..ton argent s'est changé en scories...ton vin a été coupé d'eau...".

Et en effet qu'elle était laide cette cité. Voila 3 ans qu'elle pourrissait à l'air libre. Moins d'une dizaine de kilomètre séparait l'orée des bois et celle de la ville, et cela suffisait pourtant à reconnaître cette vérité. Le soleil se fessait de plus en plus timide.
Mais pourtant l'ingénue continuait sa traversée ; en titubant, en trébuchant, et en trimballant un fusil de chasse fatigué. La lanière passée autour de son cou et la cross tressautant sur ses reins noueux, le rendait très impressionnant...
La mort ne voulait pas de cette homme, et cela même si il serait entrain de manger les chrysanthèmes par la racine. Au bord de la folie et de l'épuisement, le visage transformé en masque, et une démarche des plus douteuses, rendaient cette ombre sinistre.
Mais l'espoir regagna l'instant d'un instant ce cœur. Il vit...un village fortifié. Aussi beau que l'antique Babylone dans ce coucher de soleil. Des murs cernaient cette asile. Au moins aussi grand que ceux de la belle dame...Et Christ régnait sur ce village...Oui, haut sur le mont, il répandait sa parole.


-"...moi, je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie...".

Mais les forces l'ont abandonné... L'homme s’écroule et ne peut que s'adosser contre un rocher. Regardant le village et sa croix réconfortante au-dessus des remparts. Serrant sa compagne contre lui, il entend les Bruits approcher. Des pas précipités et maladroits approchent. La nuit sera total dans quelques minutes. Et une obscur clarté illumine le décor, dévoilant un monde au forme inconnue et intangible... Sinistre frisson parcourant les corps, et animant les peurs primaires…Il est certain quand cette fraîche soirée...des corps tomberont pour ne plus ce relever...

-"...Papa, j'aurai droit de tirer ce soir ?..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et des profondeurs impies, il surgit... [libre]   Mar 24 Juin - 14:44


L’obscurité régnait sur les lieux, seul un léger bruit se faisait entendre, une respiration des plus étranges retentissaient. Les derniers rayons de soleil éclairaient l’intérieur du hangar, une jeune femme était assise sur le sol. Le dos contre le mur et la tête dans les mains, à ses pieds se trouvait un poignard ensanglanté, des fines larmes coulaient sur son visage aux traits angéliques. Autumn se releva avec difficulté, elle ne parvenait pas à stopper ses pleurs. Juste devant elle se trouvait un cadavre … Pourquoi l’avait-il attaquée ? Cette pauvre créature n’était malheureusement que le fruit des folles expériences de scientifiques. Miss Matson tremblait mais elle devait partir et de préférence vite. Elle avait trouvé ce qu’elle était venue chercher en ville : Des médicaments. Son petit ange était tombé malade ! Heureusement ce n’était qu’une toute petite maladie. La demoiselle avait rangé son poignard dans l’étui et elle s’était mise à courir dans les rues. Elle en avait bien plus qu’assez de tuer des gens ! De voir des morts de sentir la peur chez les survivants. Tout est de la faute de ces scientifiques qu’elle maudit tant ! Et pourtant, sa propre famille en fait partie … Les talons d’Autumn claqueaient sur le sol ce qui émettait un bruit étrange. Des voix se firent entendre ! La jeune maman n’avait pas envie de faire du mal à quiconque, bien au contraire son plus grand rêve est de pouvoir soigner les hybrides. La jeune femme ouvrit la première porte qu’elle vit et elle se faufila entre les meubles. Autumn Matson se retrouva dans la chambre, des traces de sang se trouvaient sur les draps. Elle se plaqua les mains sur la bouche, horrifiée par sa découverte. Des pas s’approchaient, la rebelle se cacha sous le lit. Un homme entra et jeta un coup d’œil d’ensemble sur la pièce avant d’hurler à ses compagnons qui se trouvaient dans les autres pièce :


-Les gars ici y’a rien !

Dès que la porte fut refermée, Autumn sortit de sa cachette et ouvrit la fenêtre. Elle se glissa dehors et prit la fuite par le jardin. La demoiselle fut contrainte de s’arrêter au bout d’un moment, juste le temps de reprendre son souffle. Il y eu un craquement sur sa gauche qui la fit sursauter, son regard se tourna directement vers l’inconnu qui se dessina, Miss Matson pointa son arme sur lui. Pas question de le laisser l’approcher ! Il n’était probablement pas un hybride mais qui sait après tout ?! La demoiselle avait beaucoup trop peur pour oser le laisser l’approcher. Une chose était sûre, il n’était pas rebelle car elle ne l’avait jamais vu au village or elle connaissait tout le monde là-bas. L’homme leva les mains et fit un grand sourire à Autumn, il s’avançait vers elle. Un survivant qui vivait seul dans la ville ? La miss n’avait pas de temps à perdre avec lui si il faisait un pas de plus sa tête explosait point ! L’homme continua de s’approcher et attrapa le bras que la miss puis l’attira à lui pour la câliner. Peut-être était-il extrêmement heureux de retrouver une autre survivante mais pas question de se laisser faire par n’importe qui ! La jeune femme lui mit un gros coup de genoux là où ça fait mal et un coup de poing dans le ventre. L’inconnu eut très mal du coup de genoux et lâcha directement la jeune maman, il s’empressa de rentrer chez lui tandis qu’Autumn se remit à courir en direction du village rebelle. Cet inconnu était vraiment fou ! Comment se permettait-il de la prendre dans ses bras ! Pour qui se prenait-il ? Haussant les épaules la rebelle reprit son chemin. Parfois, elle avait envie de rejoindre Elias Corps, certainement pas pour trahir les rebelles ni même pour leurs idées totalement surréalistes. Juste pour retrouver son époux mais aussi son tonton et peut-être d’autres proches ?! Mais depuis qu’elle est au village rebelle, la jeune femme est très appréciée par les autres villageois. Bien sûr, ils ne pourront jamais remplacer sa famille mais ils peuvent au moins la soutenir moralement. Le problème reste Peter, ce pauvre petit ange ! Que ferait-il sans sa maman ?! … Quoi qu’il en soit, Autumn ne quittera pas le village surtout pas pour Elias. Il est vrai que parfois cette idée lui effleure l’esprit mais à chaque fois elle se dit qu’il vaut mieux oublier tout cela. Elle arriva enfin dans le bois, et tandis qu’elle posait ses mains sur les genoux épuisée de sa course. Une voix se fit entendre. Son regard se posa sur l’homme qui parlait … Seul ! Étrange ! Vraiment très étrange ! La demoiselle préférait ne pas avoir à se frotter à lui. Entre les hybrides, les savants fous, les dangers naturels et la peur que son mari soit mort ou pire soit devenu une créature sanguinaire, les fous elle s’en passe plutôt bien ! Mais soudainement, il tombe au sol ce qui l’a faite sursauter. L’homme s’adosse à un rocher et regarde un point imaginaire, presque souriant. Autumn est très surprise mais il est si près du village ! Elle ne peut pas laisser ce dangereux personnage approcher les rebelles car qui dit rebelles dit Peter et ça c’est hors de question ! Elle se mit à courir dans sa direction et ne voulant pas faire dans la gentillesse elle le poussa violemment au sol. Son arme à feu pointée sur lui, sa voix froide retentit :

-Que viens-tu faire ici ? Et à qui parlais-tu ?

Autumn n’avait pas envie de jouer et si jamais il tentait de se payer sa tête elle ne serait pas très gentille avec lui ! La demoiselle tenait fermement son arme si jamais il faisait le moindre mouvement il se retrouvait avec une balle dans le poumon droit ! La jeune femme attendait sa réponse mais en même temps, elle n’avait pas envie de l’accompagner au village. Jane aurait peut-être voulu qu’il bénéficie d’une protection de plus comme tout le monde mais si Autumn le faisait venir au village, peut-être que dans sa folie il tenterait de tuer quelqu’un ? Ou pire il toucherait à Peter ! Rien qu’à cette idée Miss Matson avait envie de lui mettre une balle dans le crâne… Mais après tout peut-être n’était-il pas aussi dangereux que ce qu’elle pensait !? De toute façon dans son état, même un bambin parviendrait à le mettre au sol …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et des profondeurs impies, il surgit... [libre]   Mar 24 Juin - 15:36

-« À l’aide ! On m’attaque… »

Il fut jeter à terre. La violence du choc fut t’autant plus importante qu’il perdit son fusil de chasse dans les herbes folles. C’étalant dans la pente, il ne peut plus ce lever. Les forces ne sont plus en cette être. La tête sur le côté, il murmure quelques paroles pendant encore un moment…

-« …quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: ta houlette et ton bâton me rassurent… »

Et en effet, il ne se releva pas. La forcenée tenait si fort son arme que ses articulations étaient aussi blanche qu’une peau de bébé… Ses traits tirées par les flux d’adrénaline, qui parcourait son jeune corps, fessai peine à voir. Oh non, de si jolie être ne devrait pas connaître les havres de la peine...
Dame cruelle en cette nouvelle Lune. Ses cheveux fins flottaient dans cette légère brise, et l’éclat de ses yeux n’était que déférence face à la loque étendue à ses pieds. Sa posture aux élans épique en fessait un ange vengeur venu exécuté un autre pécheur. Du sang maculait sa veste. Parure de rubis couvrant le némésis.
Le temps fut suspendu un instant…Pendue par l’incompréhension…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et des profondeurs impies, il surgit... [libre]   Sam 28 Juin - 0:37

Et en effet l'incompréhension fut total en cette début de soirée. Deux ingénues réunit pour partager cette absurde rencontre.
Un vent frais courbait les herbes folles dans ce paysage au teinte lunaire, et rafraichissait les corps encore brulant d'une fièvre trop peux humaine... La femme s'assit sur le rocher et regarda l'homme étendue à ses pieds. Essayant de calmer ses affuts nerveux elle se répétait une comptine pour enfant... Lui avait finie sa comptine pour mourant... Et tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes...
Mais quand des cris barbares résonnaient dans la nuit, la jeune femme se releva et cria à son tour vers la nouvelle Babylone. Des projecteurs dans le lointain cherchèrent la source de se crie féminin. Une fois la source du brouhaha identifié un appel fut lancer à la femme.
Puis les lumières s'éteignirent, les appels cessèrent et la nature regagna son domaine.
Se penchant sur sa victime elle lui murmura à l'oreille :

-« Ferme ta quelle... On vient nous chercher »

Serrant son arme contre elle, reprochant le Remighton de sa victime, elle se plaqua contre le rocher et attendit la cavalerie.

-« Pitier faite vite... »

Et une nouvelle prière débuta...


Dernière édition par Shaun Middlerivers le Lun 30 Juin - 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et des profondeurs impies, il surgit... [libre]   Mer 9 Juil - 20:49

Autumn ne devait pas perdre son temps avec un homme qui n’avait plus toute sa tête, autant elle aurait envie de l’achever pour qu’il ne fasse de mal à personne autant elle se disait que passer son chemin serait aussi une bonne solution. Sans se retourner, la jeune maman laissa l’individu seul, sans ajouter un seul mot. Elle se rendit au village rebelle et plusieurs villageois vinrent la saluer, elle les informa que quelqu’un était non loin du village :

-Je dois vous mettre en garde ! Il y a un homme non loin d’ici ! Là-bas, plus exactement, il n’a plus toute sa tête faites bien attention !


Autumn ne perdit plus son temps sur le cas de ce fou et préféra pointer du doigt l’endroit où celui-ci se trouvait. Plusieurs personnes s’empressèrent de courir vers le lieu, la jeune femme s’en fichait totalement ! Qu’ils le tuent ou qu’ils le ramène, du moment qu’il ne touche pas à un cheveux de Peter tout irait bien. Par contre dans le cas contraire, cet inconnu se retrouvait avec une balle entre les deux yeux. La rebelle poussa la porte de chez elle et entra, elle se mit alors à appeler son fils :

-Peter ? Peter, mon chéri je suis de retour !

Le petit bonhomme fit son entrée et vint câliner fortement sa maman, il se serra contre elle tandis qu’elle le souleva du sol pour lui faire un gros câlin. Elle lui fit un petit bisou sur la joue et le déposa délicatement au sol, sur un ton gentil la jeune maman questionna son seul et unique enfant :

-Tu aimerais manger quelque chose en particulier Peter ?

Le petit garçon hocha négativement la tête et retourna jouer, Autumn se laissa doucement tomber sur une chaise et se prit la tête dans les mains afin de faire un peu le vide dans son esprit. Elle ne devait plus se poser de questions, aussi pour oublier cet homme elle décida de se mettre à cuisiner …

[Hors jeux : Celui-ci n'est pas du tout génial et il ne raconte rien de bien amusant mais je dois te confier à un autre rebelle moi je dois m'absenter un peu sincèrement désolée !]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et des profondeurs impies, il surgit... [libre]   Jeu 10 Juil - 0:52

Et L’Hystérique devenue Lunatique détalla de cette roche pour rejoindre l’éloigné Babylone. Elle vociférait sur la loque encore étendue qui comme toute bonne loque ne lui répondit pas et continua sa longue errance dans les brumes de l’inconscience. la Lunatique lui balança cependant sa carabine, voulant sens doute se débarrasser ton poids inutile. La panique et la peur en étaient sen-doute les principaux instigateurs, car après avoir appelé les renforts de la si belle dame de pierre et avoir eu confirmation de leur arrivé prochaine, la Lunatique s’était enfui comme une furie.
L’incompréhension faisait preuve de persistance…
Le miséreux était toujours étendue face cotre terre, et bouffait ces satanées herbes. La terre maculait son visage et la poussière couvrait ses habits. Le fusil barrait son dos, le canon embrassant la terre et la cross titillant les cieux si lourdement chargés. Les herbes continuait leur ballet, fines et belles dames toutes vêtues de vert ; se laissant guider par l’implacable vent du soir. Les courbettes s’enchaînaient et les relevés également. Et voici une demie heure que cette danse se répète en l’absence d’un des invités…
Mais. La sainte lumière éclaire les alentours, elle fait des allées-retours en formant des cercles autour du malheureux. Jusqu’à le trouver, étendue comme la vielle souche qu’il est.
Puis des voix se font entendre, de même que des pas précipités. Trois hommes certainement. Ils s’agenouillent dans la zone éclairées. Puis la Lumière s’écarte et recommence ses rondes.
Et des hurlement retentissent, de même que des martèlements éloignés. Une douzaine de créatures sûrement. Et le proche cliquetis des trois armes des hommes.
Les cœurs battent vite, et le sang bat les tempes de plus en plus vite. Les mains deviennent moites et la vision moins certaines… Et pourtant les trois Saint-Maritain restent à leurs positions et sa prêtent à aider cet inconnue. Un des hommes s’approche de l’inanimé et le pousse d’une main tout en restant sur ses gardes.


- « Hey ! Tu m’entends ? Vous m’entendez messieurs ? Je m’appelle Derek Tompson, nous allons vous emmener à notre camp. »

Le saint homme attendait une manifestation quelle conque mais rien ne se fit voir ni entendre… Il crut même être en présence d’un nouveau cadavre certainement. Mais les hurlement se faisaient de plus en plus proches et grotesques. Derek appelait un de ses compagnons d’armes lorsque la sainte lumière exhiba les infâmes démons à la peau maussade.
Détonations de la foudre céleste. Un puis deux tombent et se meurent sur sols de la pente. Deux des hommes prennent l’inconscient et commencent (ou finissent) la décente commencée. Le dernier des chevaliers manie son arme enflammée comme un des princes des nuées ardentes ; Sortit de son antre il frappe de ses éclaires ces « êtres » maudits qui s’écroule par une absurde raison en immonde cascade.
Enfin la grande Babylone les regarde de haut, à ses pieds ils la prient de les laisser entrer…Les trois augustes y traînent leur fardeau.
Et en cet nouvel Jérusalem le pécheur peut enfin se reposer.


HRP : T'inquiète pas je me suis amusé à faire celui là, et comme aucun rebelles actif ne semble être intéresser par ce sujet j'ai fais intervenir un personnage vacant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et des profondeurs impies, il surgit... [libre]   Aujourd'hui à 10:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Et des profondeurs impies, il surgit... [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le CF approuve le message sur le libre choix du décodeur
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» Détectives des profondeurs, les derniers instants du Titanic
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Un petit pokémon perdu [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost In Hell :: >> OUTSIDE NEW YORK :: >> Village des Rebelles-
Sauter vers: